Green Friday : ces marques qui appellent à une consommation raisonnée

Green Friday Fair Friday Make Friday Green Again Anti Black Friday

À l’approche du Black Friday, les réductions alléchantes affluent dans nos boîtes mails. Introduit en France en 2013, ce rendez-vous est devenu au fil des années le symbole de la surconsommation. Green Friday, Fair Friday, Make Friday Green Again : Face à l’impératif écologique, un nombre croissant de marques militent pour remettre du sens dans nos achats.

Le Black Friday, un rendez-vous devenu incontournable

En moins de dix ans, le Black Friday s’est imposé comme l’un des grands rendez-vous commerciaux en France. Initialement concentré sur une journée, il s’étend désormais sur un week-end, voire même sur toute la semaine pour certaines enseignes. Selon une étude du groupe RetailMeNot France, les dépenses liées au Black Friday devraient atteindre 5,3 milliards d’euros cette année. 96 % des Français ont entendu parler de cette opération commerciale, et près d’un Français sur deux (46 %, en hausse de 2 points sur un an) prévoit de réaliser des achats au cours de cette période. Le budget moyen devrait avoisiner 330€, soit 91€ de plus qu’en 2019. Des chiffres qui peuvent surprendre compte-tenu du contexte économique et sanitaire (soulignons toutefois que le sondage a été mené les 21 et 22 octobre, avant l’annonce du reconfinement). High-tech, mode et électroménager sont les secteurs les plus plébiscités.

Vers la fin de la surconsommation ?

600 000 tonnes de textiles, linge de maison et chaussures sont mis sur le marché en France chaque année à destination des ménages, soit près de 10 kilos par an et par habitant. Deux tiers des Français déclarent avoir déjà acheté, au cours des deux dernières années, un ou plusieurs vêtements qu’ils n’ont presque jamais porté, et 60 % possèdent jusqu’à dix vêtements qui restent dans leurs placards.

Un mouvement de fond en faveur d’une consommation plus responsable semble pourtant se dessiner. La dernière édition du baromètre GreenFlex révèle ainsi que 86 % des Français aimeraient vivre dans une société où la consommation prend moins de place. Ils estiment très majoritairement que les marques incitent à la surconsommation en nous poussant à renouveler sans cesse notre garde-robe (91 %) ou nos appareils électroniques (92 %). 67 % des sondés disent avoir changé certaines de leurs pratiques, et 13 % déclarent faire tout leur possible pour réduire l’impact de leur consommation.

Make Friday Green Again : 1 000 marques engagées pour une consommation responsable

Lancé par l’entreprise à mission Faguo, le collectif « Make Friday Green Again » a fédéré 700 marques en 2019. Elles sont plus de 1 000 cette année. Parmi elles Aigle, Naturalia, Joone, Marlette, Bergamotte, Emoi Emoi, Jules et Jenn, Tediber, Rosemood ou encore Chaussettes orphelines, pionnière de l’upcycling. Dénonçant une « tentation extrême à la surconsommation » et des « pratiques trompeuses », les membres du collectif souhaitent proposer une alternative au Black Friday et encourager des modes de consommation plus raisonnés.

« Nous ne voulons pas participer à cette journée infernale de surconsommation imposée par le marché. Le vrai coût de cette journée est social et environnemental. Elle rend précaires les emplois en ne rémunérant pas les fabricants, les marques et les magasins. Elle participe d’autre part au dérèglement climatique en encourageant la surproduction. »

En lieu et place des promotions agressives, les participants encouragent les consommateurs à remettre l’aspect social et environnemental au cœur de leurs préoccupations : trier leurs placards pour recycler, revendre ou pourquoi pas troquer, faire le point sur ce dont ils ont réellement besoin afin de consommer en toute conscience. « Nous avons l’intime conviction que consommer c’est voter. En choisissant ces marques responsables, chaque consommateur peut reprendre le pouvoir qui est le sien et agir concrètement pour une consommation durable et engagée. »

Fair Friday : des réductions qui comptent

Dès 2018, l’enseigne Nature et Découvertes – qui fait elle aussi partie du collectif « Make Friday Green Again » – s’est engagée en organisant le Fair Friday. Détournant les codes du « Vendredi Noir », l’enseigne a affiché des réductions dans ses vitrines non pas pour casser les prix, mais afin de mettre l’accent sur l’érosion de la biodiversité et inciter ses clients à remettre du sens dans leur consommation.

Cette année encore, elle renouvelle son engagement. Après avoir mis en lumière la disparition inquiétante des oiseaux en 2019, elle alerte sur la destruction des haies et arbres champêtres, maillon essentiel d’une gestion durable des sols et du maintien de la biodiversité locale. 70 % ont disparu depuis 1950 sous la pression de l’agriculture intensive. Chaque année, ce sont 11 500 km de haies qui sont détruits. L’enseigne s’engage, via sa fondation, à donner 25 000€ pour la création du Fonds de l’Arbre. En parallèle, elle encourage ses clients à contribuer à leur tour via l’arrondi en caisse, dont le montant sera reversé au profit de ce fonds de dotation visant à soutenir des actions locales de préservation des haies et de déploiement de programmes de plantation en France.

Green Friday : Collectif engagé

Sensibiliser les citoyens à la nécessité d’une consommation responsable, tel est l’objectif du Green Friday. Créé par ENVIE (réseau d’entreprises engagées dans l’insertion sociale) en 2017, le mouvement s’est mué en collectif en 2018 sous l’impulsion des boutiques équitables Altermundi. Il est soutenu par la Ville de Paris, REPER, Dreamact, Ethiquable ou encore Emmaus et rassemble plus de 400 structures.

Les entreprises participantes ne proposent pas de réductions lors du Black Friday et s’engagent à reverser 10 % de leur chiffre d’affaires du jour au profit d’associations engagées pour une consommation responsable telles que HOP (Halte à l’obsolescence programmée), Zero Waste ou Les Amis de la Terre. En parallèle, les associations et organisations membres du collectif proposent des ateliers et événements destinés à sensibiliser les consommateurs à travers toute la France.

Green Friday Fair Friday consommation responsable

Green Friday, Fair Friday, Make Friday Green Again… Si certains crient au greenwashing en soulignant que c’est tout le cycle de production et son impact sur l’environnement qui doit être revu, ces initiatives ont le mérite de nous conduire à revoir notre façon de consommer au profit d’achats réfléchis et au prix juste. Et si l’on s’engageait pour un Black Friday plus vert ?

Laisser un commentaire